Felice Varini

4 juillet – 14 août 1992

16 rue Quentin 21000 Dijon

Featured Posts

Qu’elle soit peinte sur les murs d’une galerie, ou bien installé sur le toit-terrasse d’un immeuble sous la forme de grands panneaux photographiques noir et blanc. L’œuvre de Felice Varini prend toujours en compte l’espace qu’elle investit en son propre environnement. Par le biais de deux procédés représentatifs. Elle joue avec une perception visuelle du réel.

Dans ses installations picturales, Varini met en place à l’aide d’un vidéoprojecteur un système complexe de bandes, de repères géométriques, peints directement sur le mur, le sol, le plafond. Pour ses installations photographies, il utilise le procédé de « scanachrome » qui lui permet de reproduire en grandes dimensions des vues de paysages, de morceaux de de façade ou d’architecture sélectionnées aux alentours immédiats de l’œuvre à mettre en place. Dans les deux types de travail le spectateur circulant et en se positionnant par rapport à ces éléments formels plans, déterminant des points de vue différents et par conséquent autant d’images possibles. Il peut toutefois découvrir avec bonheur le point de vue initial et idéal : celui qui lui permet soit de reconstituer optiquement la forme géométrique originelle choisie par l’artiste, soit de faire coïncider l’image photographique avec la réalité du paysage urbain ou naturel.

Felice Varini est né en 1952 à Locarno. Il vit à Paris.

 

Liens