John Armleder & Christoph Gossweiler

25 avril – 14 mai 1983
16 rue Quentin 21000 Dijon
Featured Posts
[Rappel des circonstances]
Pour la petite histoire

L’exposition initialement prévue devait présenter, à partir du 18 avril 1983, des œuvres de John Armleder.

Quelques mois auparavant, ce dernier indiquait par lettre « J’ai une exposition à Vienne (Autriche) qui ouvre le 13 avril » et « je pense que tenant compte de la surface, c’est trop court pour être prêt le 18 avril. Dès lors je demande de retarder l’exposition d’une bonne semaine ». L’exposition ouvrit le 25 avril 1983.

John était venu quasiment les mains dans les poches, accompagné cependant de Christoph Gossweiler qu’il avait proposé comme co-exposant. La première salle était consacrée à Christoph Gossweiller. Il y présentait un ensemble de six œuvres constituées de petits rectangles de tôle recouverts de peinture industrielle d’une même couleur. Cette peinture était récupérée par l’artiste au cours des divers jobs qu’il effectuait pour gagner sa vie. Le nombre des éléments d’une série était déterminé par la quantité de peinture restant dans les pots trouvés. Les rectangles d’une même série étaient posés au sol et adossés au mur, côte à côte, à l’exception d’un élément (n’importe lequel), fixé au mur à hauteur de regard.

John Armleder, pour sa part, présentait quatorze œuvres Sans titre, de 1983, constituées de dessins faits sur place, complétés d’objets achetés à la hâte chez les compagnons d’Emmaüs.

Stéphanie Jeanjean

Liens