Le Trésor : Ghosts

3 octobre – 28 novembre 1998

37 rue de Longvic 21000 Dijon

Featured Posts

LE TRESOR : GHOSTS

CARL ANDRE, JOHN ARMLEDER, MAURIZIO CATTELAN, ACHILLE CAVELLINI, STEVE DI BENEDETTO, PETER DOWNSBROUGH, SYLVIE FLEURY, LIAM GILLICK, VERONIQUE JOUMARD, JULIJE KNIEFER, GERHARD MERZ, ANNETTE MESSAGER, MATTHEW MCCASLIN, ALLAN MCCOLLUM, OLIVIER MOSSET, CHUCK NANNEY, STEVEN PARRINO, YAN PEI MING, CLAUDE RUTAULT, MICHAEL SCOTT, JACQUES VIEILLE.

L’idée de l’exposition « GHOSTS » était de faire réapparaître au même emplacement (mur ou place au sol), mais dans un  temps unifié (celui de cette présentation) certaines œuvres de la collection telles qu’elles ont été créées ou accrochées à l’occasion de différentes expositions (personnelles ou collectives) qui se sont échelonnées dans le temps en ces lieux. Ce surgissement de mémoire devant conduire à des rapprochements, des cahobitations voire des superpositions étranges, le tout régi par un principe « d’accrochage automatique »

LE TRESOR : AMBIENTE ROSSO

VITO ACCONCI, JOHN ARMLEDER, LILIAN BOURGEAT, BALTHASAR BURKHART, MARC-CAMILLE CHAIMOWICZ, GLORIA FRIEDMANN, IFP, VERONIQUE JOUMARD, BERTRAND LAVIER, MATTHEW MCCASLIN, LAURIE PARSONS, DIDIER VERMEIREN, MICHEL VERJUX, CLAUDE RUTAULT

Le principe de  » AMBIANTE ROSSO », qui se déroule dans les locaux de L’Usine (37 rue de Longvic à Dijon) est de regrouper un ensemble de pièces verticales et horizontales dans la grande halle de l’Usine dont le mur opposé aux fenêtres est rythmé par la série des dix jambes de Balthasar Burkhard. L’ensemble est placé dans une ambiance lumineuse modifiée sans être totalement artificielle par le mixage de tubes fluorescents blancs et rouges, avec les conséquences induites sur les conditions de la perception des œuvres mais aussi leur présence matérielle.

Liens