Louise Lawler & Allan McCollum Work by Louise Lawler and Allan Mc Collum and Fixed Intervals as Matter of Agreement

23 septembre – 5 novembre 1988

16 rue Quentin 21000 Dijon

Featured Posts

Deux artistes aux trajectoires individuelles sous-tendues par une même approche critique du statut de l’œuvre.

Ainsi se croisent-ils régulièrement pour travailler sur des projets communs depuis 1984, date à laquelle ils ont conçu Ideal Settings: for presentation and display à la galerie Diane Brown, à New York — un travail que Le Consortium souhaitera reprendre pour l’exposition Une autre affaire (sans suite pour des raisons techniques) — qui consistait à produire une série d’objets habituellement dévolus à la présentation de l’œuvre d’art mais installés comme les objets d’art eux-mêmes. Ainsi outre la présentation de travaux propres — les Perfect Vehicules de McCollum, les photographies de la série Arranged by… de Lawler —, ils proposent Dingbats, une œuvre inédite qu’ils ont élaborée ensemble pour cette exposition : une vingtaine de motifs typographiques sans signification précise, réalisés en plâtre peint noir mat (de 10 à 20 cm pour une épaisseur de 3 cm) disposés aléatoirement sur les murs des différentes salles, mais ponctuant l’ensemble de l’exposition : de chaque côté d’un Plaster Surrogates, entre deux cadres d’une série de photographies, seuls ou par paire sur un mur autrement vide. Une œuvre qui invite à voir l’exposition comme un récit, et qui en séquence les phrases.

Laure Temmerman

Liens