Mises en pièces, mise en place, mise au point

7 février – 15 mars 1981

Plusieurs lieux 21000 Dijon / Maison de la Culture 71100 Chalon-sur-Saône

Featured Posts

Avec : Daniel Buren, Peter Downsbrough, Sol LeWitt, François Morellet,
Claude Rutault, Fred Sandback, Niele Toroni

La Maison de la Culture de Chalon-sur-Saône (animation arts plastiques) et l’Association « Le Coin du Miroir » (Dijon) se sont associées pour produire, en février 1981, une exposition sur le thème de l’espace et du lieu.

Ce double concept l’espace/le lieu, s’il s’enracine dans l’histoire de l’art moderne (des constructivistes russes aux minimalistes américains des années 60 , en passant par le groupe hollandais le Stijl) nous a paru pertinent et actuel compte-tenu de la situation de l’art contemporain aujourd’hui.

Sur l’acquis d’une expérience d ‘une certaine importance dans le domaine de l’organisation d’exposition, la mise sur pied d’une manifestation de niveau international nous est apparue possible. En octobre 1980, sept invitations ont été lancées auprès de : Daniel Buren (France), Peter Downsbrough (USA), Sol Lewitt (USA), François Morellet (France), Claude Rutault (France), Fred Sandback (USA) et Niele Toroni (France).

Les artistes viendront eux-mêmes présenter et installer leurs œuvres dans plusieurs lieux, à Chalon-sur-Saône et à Dijon, lieux dont la nature et le statut sont multiples et différents :
– un lieu clos et institutionnellement marqué : la salle d’exposition de la Maison de la Culture de Chalon-sur-Saône. Les travaux qui y seront installés seront pour la plupart des œuvres de référence, appartenant déjà à l’histoire de l’art contemporain — l’ensemble ayant été conçu de façon cohérente et didactique ;
– un espace éclaté : des œuvres récentes seront montrées dans plusieurs endroits du centre ville à l’intérieur, trois appartements aménagés en lieu d’exposition dont le local du Coin du Miroir (55 rue Saumaise). À l’extérieur d’autres interventions sont prévues.

Le catalogue de l’exposition se proposera d’être un outil très documenté sur chaque artiste et de garder une trace photographique des différents travaux montrés il cette occasion. Il groupera, en première partie, plusieurs textes de présentation du concept de l’exposition et l’analyse historique de la notion d’espace, puis une partie photographique regroupant toutes les installations à Dijon et Chalon-sur-Saône, et enfin une large partie documentaire par artiste rassemblant photos et textes inédits ou non disponibles en français sur ce sujet.

Liens