Pierre Joseph

19 décembre 1998 – 13 février 1999

37 rue de Longvic 21000 Dijon

Featured Posts

On connait surtout de cet artiste français né en 1965 les « Personnages Vivants », qui ne constituent pourtant pas l’essentiel de son travail.

Au Consortium à Dijon, il poursuit une série de travaux entrepris au Japon (et présentés en avril 1998 à la galerie Air de Paris à Paris), fondée sur la notion d’apprentissage.

Pierre Joseph a exploré les usines Philips et Rmi Industrie en région dijonnaise, participant à la fabrication d’ampoules électriques, d’objets en plastique. Il présente le produit de ces expérimentations dans un dispositif qui choisit délibérément de jouer l’indifférence à l’ampleur du lieu.

Dans une salle adjacente est projeté le film « Mon oncle d’Amérique » de Alain Resnais (1980, prix spécial du jury à Cannes) qui confronte comportements et caractéristiques biologiques.

Pierre Joseph va également à la rencontre des éléments constitutifs de son être : exploration du cerveau menée en laboratoire, analyse de cellules du cerveau menée en laboratoire, analyse de cellules.

Liens