Simon Linke

9 novembre 2004 – 22 janvier 2005

16 rue Quentin 21000 Dijon

Featured Posts

Simon Linke est né en 1958 à Benalla, en Australie. Après avoir étudié l’art à Londres, à la Saint Martin’s School of Arts (1977-1981), au Royal College of Arts (1983) puis au Goldsmith’s College of Arts (1985-1986), il entreprend une carrière artistique qui va très rapidement le placer au premier plan de la scène internationale.

Un succès immédiat couronne, en effet, au milieu des années 1980, ses peintures qui, dans le prolongement de la tradition conceptuelle des années 1970 en général et le travail de Art and Language plus particulièrement, reprennent le motif d’annonces publicitaires passées dans la revue américaine Artforum.

Ses premières toiles, en 1986, ont pour motif et sujet les publicités d’expositions de Ed Ruscha, auxquelles succède rapidement tout un ensemble d’annonces publicitaires pour diverses expositions de Brice Marden, Andy Warhol, Jeff Kaons, etc.

Tandis qu’au milieu des années 1990, son œuvre a pris un peu de distance avec les procédés mis en place dès l’origine, Simon Linke a récemment a repris de manière plus systématique son travail initial : il revisite à nouveau les pages publicitaires du magazine Artforum. Presque fatalement, ses peintures prennent acte de la mutation du champ artistique et, en lieu et place des annonces d’expositions d’art, ce sont désormais les pages d’annonces publicitaires de Dior, Gucci, Prada ou Helmut Lang qui forment l’essentiel de ses sujets.

« Il y a une trentaine d’années, l’art était un domaine spécifique et autonome. Aujourd’hui, il n’est plus qu’une des nombreuses ramifications de l’industrie du luxe. »

Liens