Verne Dawson

11 février – 29 avril 2006

16 rue Quentin 21000 Dijon

Featured Posts

« Les mouvements du soleil, de notre lune, des planètes et des étoiles sont autant de paramètres du temps. La structure même de notre existence est fondée sur ces objets extraterrestres. Une donnée aussi évidente que la semaine de sept jours révèle son origine dans le nom attribué à chacune des journées. Dimanche ou SUN-day (jour du soleil ; lundi jour de la LUNE ; mardi jour de MARS ; mercredi jour de MERCURE ; jeudi jour de JUPITER ou de Thor (Thursday) ; VENUS pour vendredi ou Freida pour Freitag ou Friday ; SATURNE pour Saturday (samedi). Ces sphères célestes sont les seules de notre système solaire à être visibles à l’œil nu par nuit claire, aujourd’hui comme à l’époque où elles furent nommées dans l’antique pays de Sumer, et ce sont les mêmes auxquelles l’art préhistorique faisait déjà allusion. L’archéoastronomie, l’étude de la signification mathématique et astronomique des sites antiques, complétée par celle du folklore, des religions et des arts populaires, met en évidence une continuité culturelle qui remonte à quarante mille ans au moins, voire davantage si l’on tient compte de la tradition orale en Afrique. Aujourd’hui encore les sciences et mythes antiques offrent des solutions pragmatiques aux défis que représente le temps linéaire et notre perte concomitante de la nature. En tant qu’artiste, il est tout particulièrement satisfaisant de pouvoir travailler en s’inscrivant dans cette tradition et en ayant opté pour la technique picturale, car c’est un lien entre passé et futur, comme le cirque qui érige son axis mundi ou le conte de fées que le parent lit à son enfant. »

Verne Dawson

 

Liens